Une bonne stratégie Google Ads permet de développer rapidement la notoriété de son cabinet d’avocat. En France, Google est le moteur de recherche privilégié : sa plateforme publicitaire Google Ads en fait un outil puissant qui vous permettra de capter votre cible au moment de sa requête et d’acquérir ainsi un trafic qualifié sur votre site. Par ailleurs, Google Ads permet de cibler l’audience locale de votre cabinet d’avocat, et ce, à moindre coût. On vous en dit plus dans cet article. 

Comment créer une publicité sur Google Ads ?

Dans un premier temps, créez un compte Google Ads à partir de votre compte Google. En arrivant dans votre espace, vous devrez choisir les mots-clés les plus pertinents pour votre cabinet en fonction de ce que votre cible recherche sur Google. 

Rédigez ensuite le texte de votre campagne publicitaire en incorporant ces mots-clés. Indiquez la page de destination qui va accueillir votre client une fois qu’il aura cliqué sur votre annonce. Enfin, définissez le montant pour chaque clic sur vos annonces et indiquez à Google le budget que vous souhaitez investir par jour. 

Et voilà ! Vos annonces s’affichent désormais quand un internaute tape vos mots-clés sur Google. Il ne vous reste plus qu’à convertir votre visiteur en client.

Comment configurer un compte Google Ads ?

a) Définissez votre budget quotidien

Nous vous conseillons de ne pas miser sur un budget au Coût Par Clic trop faible pour débuter car il vous faudra attendre longtemps avant d’obtenir des résultats pertinents. Le CPC moyen est de 1€ ou 2€/j, aussi misez sur un CPC supérieur à la moyenne, entre 5 et 10€/j afin de générer du trafic qualifié vers votre site et constater rapidement les résultats de vos campagnes. Veillez à avoir un budget supérieur à ce que vous dépensez par jour. 

b) Travaillez votre ciblage

Prenez le temps de définir correctement votre cible, d’autant plus si vous ciblez une clientèle locale pour votre cabinet d’avocat. Nous vous conseillons par ailleurs de rédiger des annonces dans chaque langue du pays que vous ciblez, pour éviter que vos prospects anglo-saxons par exemple ne voient vos annonces en français. Pour cibler vos internautes, indiquez : 

  • la zone géographique de localisation
  • le sexe
  • l’âge
  • la langue
  • le support utilisé : ordinateur, mobile, tablette

c) Définissez une page de destination

C’est une recommandation essentielle pour ne pas risquer de perdre votre visiteur une fois que celui aura cliqué sur votre annonce. Beaucoup d’annonces Google Ads renvoient sur la page d’accueil du site alors que l’annonce était paramétrée pour des mots-clés précis donc par forcément ceux de la page d’accueil. Si le lien n’est pas cohérent entre le texte de votre annonce et la page de destination qui est affichée derrière, alors vous risquez de perdre votre internaute, ce qui va impacter négativement sur le taux de rebond. 

d) Structurez votre compte Google Ads

N’oubliez pas de structurer votre compte Google Ads, pour retrouver facilement vos annonces en cours ou clôturées. L’idéal est de structurer vos campagnes Google Ads en fonction de chaque prestation proposée par votre cabinet. 

e) Évitez de multiplier les annonces

En lançant trop de campagnes en même temps, vous risquez de vous éparpiller et l’analyse des résultats en sera d’autant plus compliquée. Pour commencer, créez une campagne par type de prestation : si par exemple votre cabinet d’avocat propose du droit des familles et du droit pénal, alors dans ce cas créez 2 campagnes. Par campagne, limitez le nombre de groupes d’annonces entre 5 et 10, pas plus. Au sein de vos groupes d’annonces, ne rédigez pas plus de 5 campagnes. 

Comment choisir ses mots-clés ?

Comme en référencement naturel (SEO), le choix des mots-clés est essentiel en référencement payant (SEA). Le choix des mots-clés est hautement stratégique, ils peuvent vous permettre de vous différencier de la concurrence. Choisissez des mots-clés avec un volume de recherches suffisamment élevé, pas trop chers et cohérents pour la page de destination sur laquelle vous renvoyez votre visiteur. 

En savoir plus sur le SEO d’un site de cabinet d’avocat.

Travaillez une liste de mots-clés à exclure

La liste de mots-clés à exclure vous permet d’éviter de perdre des sous en apparaissant sur un mot-clé qui ne correspondrait pas à votre cabinet. Voici quelques exemples de mots-clés à exclure lors du paramétrage de vos annonces : 

  • avocat fruit (et toutes les confusions avec le fruit)
  • gratuit
  • pas cher
  • avocat emploi
  • avocat stage
  • les mots-clés trop généralistes 

Travaillez une campagne de publicité locale

Le référencement local est une stratégie que vous ne pouvez pas ignorer pour votre cabinet d’avocat. Google Ads permet d’afficher vos annonces sur des mots-clés spécifiques, vous pouvez donc toucher une audience très qualifiée et qui recherche un avocat près de son lieu d’habitation. 

Nous vous conseillons d’indiquer votre localisation précise mais également les villes alentours et la région pour ne pas risquer de perdre de potentiels clients proches de chez vous. Les résultats affichés permettent de répondre précisément à la requête internaute et le clic sera très important. 

Ciblez des zones précises en remplissant les critères suivants : 

  • ville
  • département
  • région
  • périmètre géographique
  • villes des tribunaux de votre région

Les extensions de lieux

Il s’agit des résultats de recherche via Google Maps pour renseigner les visiteurs sur la position géographique de votre cabinet. Cela permet d’obtenir l’adresse du cabinet directement dans l’annonce avec une indication sur la distance à parcourir. En cliquant sur l’adresse, l’internaute est redirigé vers la page Google My Business avec toutes les informations pratiques de votre cabinet : adresse, téléphone, horaires, photos, localisation sur une carte etc. 

Les annonces Call-Only

Votre objectif, en renvoyant un prospect sur votre site est que celui-ci décroche son téléphone pour vous contacter. En ce sens, ne négligez pas les annonces Call-Only qui permettent à vos clients de vous appeler directement depuis votre annonce. Pour les cabinets d’avocats qui ciblent une clientèle locale, cette extension est cruciale. 

Quelle stratégie d’enchères choisir ?

Le principe de Google Ads est de mettre en concurrence les annonceurs sur un même mot-clé : il faut donc opter pour une stratégie d’enchères. Vous allez vous battre contre les autres cabinets d’avocats qui cherchent eux aussi à positionner leurs annonces en haut des résultats. 

Google propose 7 stratégies d’enchères proposées par Google, détaillées ici.

Nous vous conseillons d’opter pour l’une de ces stratégies d’enchères pour commencer :

  • Le CPA cible (Coût par Acquisition par Cible) indique le montant que vous êtes prêts à payer pour chaque formulaire de site ou devis renseigné sur votre site. 
  • Le ROAS cible (Retour sur Investissement publicitaire) vous permet de paramétrer un objectif de conversion associé à un CPC. C’est une stratégie d’enchère qui peut s’appliquer de façon automatisée à plusieurs campagnes et groupes d’annonces. 
  • Maximiser les conversions : définit automatiquement les enchères pour vous aider à générer un maximum de conversions dans les limites de votre budget quotidien. 

Quels sont les KPIs à suivre pour mesurer l’efficacité de vos campagnes Google Ads ?

Pour vérifier que votre investissement est rentable, contrôlez les KPI suivants : 

  • les mots-clés : ceux qui ont généré des impressions.
  • le nombre d’impressions : le nombre de fois où votre annonce a été affichée dans les pages des moteurs de recherche.
  • le trafic : le nombre de visiteurs sur votre site. Générer plus de trafic signifie plus de prospects à convertir. 
  • le CTR (Click Through Rate) : le rapport entre le nombre de clics et le nombre d’impressions).
  • le taux de rebond : vos visiteurs quittent la page de votre site sans en visiter d’autres, ce qui est mauvais pour le référencement de votre site. 
  • la durée de visite  : ce KPI traduit l’intérêt de l’internaute pour votre site. 
  • le Quality Score : la note donnée par Google à vos annonces (en vert ou en rouge).
  • les conversions : le nombre d’internautes qui réalisent une action sur votre site. 
  • le coût par conversion : le montant payé à Google Ads pour chaque conversion réalisée sur votre site.
  • le taux de transformation : le nombre de conversions divisé par le nombre de visiteurs. 
  • le ROI (le Retour Sur Investissement) : quelle marge brute obtenez-vous ? 

Les KPI sont nombreux et cela peut être chronophage de les analyser. Aussi, commencez par surveiller le trafic et le CTR dans un premier temps et cherchez à améliorer ces performances. Enfin, vous pourrez progressivement suivre toutes ces métriques, ce qui permettra de rentabiliser au mieux votre budget Google Ads. 

Articles connexes :

Sources 

https://support.google.com/google-ads/answer/6167140?hl=fr&ref_topic=6173844&visit_id=637215224327636304-29832755&rd=1

https://support.google.com/google-ads/answer/6167148?hl=fr