Être présent sur le réseau social professionnel LinkedIn lorsqu’on exerce une profession juridique est un premier pas vers davantage de visibilité. Cet outil permet de développer son activité et d’attirer de nouveaux clients lorsqu’on est avocat en cabinet, indépendant ou encore juriste. Mais encore faut-il savoir l’utiliser à bon escient pour pouvoir profiter de toutes les opportunités qu’il a à offrir. 

Beaucoup d’avocats et de professionnels de la justice possèdent un profil LinkedIn. La plupart perçoivent ce réseau social professionnel comme un moyen pratique de rester en lien avec ses connaissances rencontrées à l’école ou lors de différentes expériences professionnelles. Toutefois, lorsqu’il est bien utilisé, LinkedIn peut être un outil qui permet de développer considérablement son activité. En particulier pour les professionnels de la justice dont une part non négligeable de la clientèle provient de la prescription par des pairs ou des clients satisfaits. Voici un guide des bonnes pratiques pour faire de son compte LinkedIn un véritable atout.

Soigner son profil LinkedIn pour l’optimiser

Puisqu’un profil LinkedIn incomplet a peu de chance d’attirer les vues, il faut tout d’abord y ajouter le plus de données possibles. Cela permet d’être mieux référencé mais aussi de multiplier les possibilités de susciter l’intérêt. Et puisque la première impression est souvent décisive, il est également important de soigner sa photo de profil. Elle doit être en adéquation avec le type de profession exercée. Il n’est pas nécessaire d’utiliser une photographie réalisée par un professionnel tant que le résultat est sobre et bien cadré. Il est également possible de choisir une photo sur laquelle on est en situation de travail. 

Lorsqu’on souhaite utiliser LinkedIn pour acquérir de nouveaux clients potentiels, il est nécessaire de le mentionner dans son profil. En effet, un profil LinkedIn n’est pas simplement un CV qui s’adresse à de potentiels futurs recruteurs ou employeurs. Cela peut également être un moyen de provoquer de nouvelles opportunités d’affaires. Pour cela, il faut mentionner ses services dès sa description ainsi que sa proposition de valeurs afin d’atteindre sa cible. Il faut également créer l’envie grâce à un titre percutant et une phrase d’accroche qui permet de se différencier de ses concurrents. 

Si l’on est avocat au sein d’un cabinet, il est également possible de créer une page LinkedIn dédiée. A la différence d’un profil personnel, une page LinkedIn d’entreprise spécialement créée pour un cabinet d’avocats permet d’accroître la notoriété d’une société, quelle que soit sa taille. Une page LinkedIn professionnelle permet de toucher un réseau plus large qu’une page personnelle surtout si elle est partagée par les différents collaborateurs d’un cabinet.

Être actif et réactif pour être vu

Avec 738 millions d’utilisateurs dans le monde et 16 millions en France en 2021 comme le rapporte le Blog du modérateur, LinkedIn regroupe une multitude de profils. Comme pour tous les réseaux sociaux, il est nécessaire d’y être actif pour se démarquer et donc être visible. Cela implique d’interagir régulièrement avec sa communauté, en aimant du contenu partagé par d’autres membres par exemple. 

Afin d’améliorer la visibilité de son profil linkedIn, il est également possible de partager soi-même des informations que l’on trouve pertinentes, de réagir à des sujets d’actualités ou de relayer des posts que l’on juge intéressants. À noter que les publications qui contiennent des photos ou des vidéos suscitent un engagement généralement plus grand. Si elles sont de bonne qualité, elles seront davantage mises en valeur par l’algorithme LinkedIn. 

Pour trouver des idées d’informations à partager et, par la même occasion, suivre l’actualité de son secteur d’activité, il est nécessaire de faire de la veille. Pour cela, il faut suivre des groupes ou des personnes exerçant le même métier que vous, travaillant dans votre domaine ou partageant des valeurs ou centres d’intérêt. 

Mettre en avant ses compétences en partageant du contenu

Si l’on souhaite partager son expertise avec sa communauté, il est possible de créer du contenu. Il peut s’agir de posts, d’articles ou même de livres blancs. Ces contenus sont l’occasion d’aborder des problématiques qui pourraient intéresser vos potentiels futurs clients et d’y apporter des réponses concrètes. C’est l’occasion de mettre en avant ses compétences en tant que professionnel du droit. Que l’on soit avocat spécialisé en droit du travail, social, des affaires, familial ou encore immobilier, il existe de nombreux sujets susceptibles d’intéresser des personnes spécialistes du sujet ou non. Pour trouver des idées d’articles, on peut s’inspirer des actualités juridiques mais aussi de conférences, de rencontres ou d’événements.

Sur LinkedIn, il n’est pas nécessaire d’employer un ton trop formel même s’il faut, bien sûr, rester professionnel. Les posts courts, avec un titre percutant, rencontrent souvent davantage d’intérêt. Si vous souhaitez rédiger un contenu long, il faut penser à l’aérer à l’aide de paragraphes afin d’en faciliter la lecture.

Afin de permettre à son post d’être vu, l’usage de plusieurs hashtags pertinents par rapport au sujet évoqué est primordial. Si vous mentionnez d’autres personnes ou pages, pensez à les identifier. Afin de gagner encore en visibilité, vous pouvez demander aux autres avocats membres de votre cabinet ou à vos contacts de partager votre publication. Vous augmentez ainsi vos chances qu’elle soit vue par un plus grand nombre de personnes. Et donc par de potentiels futurs clients. 

Articles connexes :